Visiter Lyon en 3 jours

Partons à la découverte de la ville de Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes), riche de son histoire et de sa culture, idéale pour une visite touristique le temps d’un week-end où encore pour y vivre une vie citadine à taille humaine, pas très loin de la montagne.
A la jonction du Rhône et de la Saône, ce sont 2 000 ans d’Histoire que l’on découvre au fil de la visite avec l’Amphithéâtre romain des Trois Gaules, l’architecture médiévale et Renaissance du Vieux Lyon et la modernité du quartier de la Confluence sur la Presqu’île.

Je partage avec vous aujourd’hui les lieux incontournables à visiter lors de votre passage à Lyon, de la Place Bellecour à la Basilique de Fourvière en passant par le magnifique Parc de la Tête-d’Or, dans l’espoir de vous aider à préparer votre séjour et de vous la faire apprécier cette ville autant que moi…

Il faut savoir que pour vous déplacer rapidement dans Lyon vous avez le choix entre 4 lignes de métro, 5 tramways et deux funiculaires qui traversent la ville mais je vous conseille de faire une grande partie de votre visite à pieds si le temps le permet car ça vous permettra de profiter d’autant plus de la ville très facilement.

Place Bellecour

La Place Bellecour fait partie des incontournables du cœur de la ville, c’est l’une des plus spacieuses d’Europe. Construite sous Louis XIV (dont la statue est érigée en son centre), elle ne représente pas moins de 6 hectares de sol ocre-rouge.
Cette place très centrale vaut le coup d’être découverte rien que par son immensité et la beauté de l’architecture des bâtiments qui l’entourent.

La Croix-Rousse

Le quartier de la Croix-Rousse situé sur une colline est profondément marqué par son passé de haut-lieu de l’industrie de la soie. Aujourd’hui réhabilitées en lofts, de nombreuses habitations hautes sous plafond abritaient autrefois des ateliers de tisserands. Sur cette « Colline qui travaille » règne une atmosphère très particulière…

Pour accéder au haut de la colline, passez par la Montée de la grande Côte où vous pourrez découvrir des jardins en cascade ainsi qu’une enfilade de maisons anciennes, de cafés et d’ateliers d’artistes.

Une fois arrivés tout en haut, vous découvrirez une place tout à fait charmante et quelque chose que vous ne pourrez pas louper : le Gros Caillou. C’est une institution du Plateau, un genre d’amas rocheux extrait d’un chantier lyonnais en 1890 « serait le cœur de pierre d’un huissier impitoyable puni pour avoir chassé une famille de tisserands en plein hiver. » Très bel écrin pour ce Gros Caillou que l’environnement dans lequel il est placé, face à un superbe panorama de Lyon, le parc de la Tête d’Or ainsi que par temps dégagé une vue sur le Mont-Blanc (que personnellement je n’ai pas eu la chance de voir).

Théâtres romains

Situés au pied de la colline de la Croix-Rousse, les vestiges de l’Amphithéâtre des Trois-Gaules font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques. Autrefois, il rassemblait chaque année les représentants des nations gauloises (19 ap J.-C.). Le site est aujourd’hui interdit au public dans l’attente de nouvelles fouilles.

Fresque des Lyonnais

La fresque des Lyonnais est un plaisir pour les yeux, et si vous êtes joueurs n’hésitez pas a deviner qui se cachent derrière toutes ces figures locales au balcon. 30 personnages qui ont fait la gloire de la ville, du très connu Paul Bouse, maître de la gastronomie française à Saint-Exupéry en passant par l’abbé Pierre, à vous de les reconnaître.

Quais de Saône

Les rives de Saône ou quais de Saône bordent la rivière, d’un côté sur la partie historique du Vieux Lyon et de l’autre côté sur le centre de la Presqu’île.

Avec les berges du Rhône à l’est, ils enserrent le centre de la ville, la Presqu’île jusqu’au pont de La Mulatière qui marque le confluent entre le Rhône et la Saône.

Rue Saint-Jean

Cette rue étroite aux couleurs italiennes a été témoin de l’âge d’or de Lyon, à l’époque où la ville vivait au rythme de ses foires. Une succession d’immeubles Renaissance qui cachent aussi les fameuses « traboules » dont je vous parle juste après. La plus grande demeure de cette rue emblématique abrite le musée Miniature et Cinéma.

Traverser des « traboules »

Les traboules sont des passages très étroits qui traversent les bâtiments d’une rue à l’autre. Permettant d’échapper à l’armée ou à l’occupant pendant la révolte des canuts ou la seconde Guerre Mondiale, les traboules sont devenues le symbole de la résistance à l’autorité.
Vous pouvez les repérer grâce à un marquage sur certaines portes, poussez-en une et vous atterrirez dans un de ces passages frais et mystérieux.

Adresse
Restaurant vietnamien – Hong Ha – 21 Rue Saint-Jean, 69005 Lyon

Parc de la Tête-d’Or

Le parc de la Tête- d’Or est une véritable « bulle d’oxygène » au Nord de Lyon, la plus grande au sein même d’une ville française. C’est un espace de 105 hectares de détente et de loisirs pour les lyonnais et les visiteurs, qui abrite également un immense jardin tropical dans les Grandes Serres, un jardin zoologique et plaine africaine et le Musée d’Art contemporain.
On passe un très agréable moment à se balader à travers les chemins de cet immense « poumon vert » en plein cœur de la ville. Les plus sportifs y font leur jogging, les enfants profitent des balançoires, les plus romantiques feront un petit tour de barque sur le lac ou se baladeront dans la roseraie…

 

Basilique de Fourvière

La basilique Notre-Dame de Fourvière surplombe la ville de Lyon (la « Colline qui prie ») depuis le sommet de la colline de Fourvière depuis la fin du XIXᵉ siècle. Elue site touristique régional préféré des habitants en 2018, Notre-Dame de Fourvière est l’un des plus célèbres édifices religieux de France.
Une basilique d’un blanc immaculé qui rend hommage à Marie, symbole fort de l’attachement de toute une ville à la Vierge, dont la statue dorée veille sur Lyon depuis 1852.

Profitez également d’un point de vue imprenable sur la ville toute entière, magnifique !

Halles de Lyon Paul Bocuse

Parfois appelé « Le ventre de Lyon », ce marché couvert de 13 500 m2 d’une soixantaine de commerçants et restaurants, est un des hauts-lieux emblématiques de la cuisine lyonnaise, dédié aux mères lyonnaises et au célèbre chef cuisinier emblématique lyonnais 3 étoiles au Guide Michelin Paul Bocuse.
N’hésitez pas à aller y faire un tour pour déjeuner ou pour déguster une des spécialités lyonnaises, comme les pralines roses par exemple.

Berges du Rhône

Entre les parcs de la Tête-d’Or et de Gerland s’étendent 5km de voie verte : pistes cyclables, promenades, espaces sportifs, aires de jeux, restaurants, bars… Vous pouvez même profiter de nombreuses péniches bars/restaurants très sympas surtout en été.

L’atmosphère paisible et sereine de cette balade le long du Rhône m’a beaucoup plu car c’est un espace où l’on ne se sent pas oppressé par le brouhaha de la vie citadine (les voitures par exemple) alors qu’on est au cœur d’une grande ville. Lieu parfait également pour traverser la ville à vélo…

Adresse
Restaurant-verre péniche – The Star Ferry – face au 2 quai Victor Augagneur

Le Vieux-Lyon

Le Palais de Justice historique de Lyon étale sa majestueuse façade néo-classique ornée de 24 colonnes corinthiennes, sur les bords de la Saône dans le Vieux-Lyon. 

Confluence et Musée des Confluences

À l’extrême sud de la presqu’île de Lyon, le quartier tire son nom de sa proximité avec l’endroit où le Rhône et la Saône se rejoignent. Ce quartier du centre-ville situé entre Perrache et Sainte-Blandine, autrefois dédié aux activités industrielles et portuaires a été aujourd’hui réhabilité en un quartier des plus modernes. Berges aménagées, anciens entrepôts reconvertis, centre commercial au design contemporain, place nautique… le quartier est devenu ces dernières années un endroit où il fait bon vivre, se promener, faire du shopping, profiter des nombreuses terrasses, de ses parcs pour pique-niquer.

La dimension culturelle, avec le musée des Confluences et des bâtiments architecturaux hors du commun, signe elle aussi le renouveau d’un quartier devenu incontournable qui symbolise aujourd’hui le dynamisme d’une ville qui sait mêler tradition et grande modernité.

Adresse
Restaurant italien- Fratelli Ristorante – 45 Quai Rambaud, 69002 Lyon

Le Musée des Confluences à la silhouette d’un vaisseau spacial, accueille les collections de science et vie de la Terre et d’ethnographie (Étude descriptive des groupes humains – ethnies) de l’ancien musée.

Voilà plus ou moins le déroulé du très joli week-end que j’ai passé à Lyon, ville que je ne connaissais pas du tout jusqu’à cette année. Une nouvelle belle découverte française, à seulement deux heures de train de Paris. Je ne me lasse pas de parcourir notre pays si riche et diversifié, prochain arrêt à Strasbourg pour découvrir nos magnifiques marchés de Noël ainsi qu’un folklore de charme qui m’attire énormément…

Et vous, quelle est votre prochaine destination week-end ?

rs_facebook rs_twittersignaturers_insta rs_snapchat 

Si tu aimes voyager...

3 commentaires

  • Nina

    19 novembre 2019 at 7 h 36 min

    Coucou!
    C’est une très jolie ville que je ne connais pas personnellement, et que je n’aurai pas l’occasion de pouvoir visiter pour le moment car je vis à La Réunion.
    Mais si je vais en Métropole, j’irais dans les coins que tu as cités.
    Belle journée à toi

    1. quand-fanny

      19 novembre 2019 at 21 h 14 min

      Coucou Nina,

      Tu as bien de la chance aussi de vivre à la Réunion, ça à l’air d’être un endroit magnifique.
      Je te souhaite de pouvoir un jour venir visiter notre belle métropole qui regorge de coins splendides
      A très vite,
      Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *